Avec leurs belles couleurs, leur saveur sucrée et leur texture onctueuse, les courges sont aussi efficaces qu’une grande couverture de laine pour nous réchauffer par une froide journée d’automne. Classiques en potage, exotiques avec des épices comme le cari ou le cumin, douces dans des pâtisseries, on peut les cuisiner à toutes les sauces… littéralement.

Les courges sont cultivées en Amérique depuis 5000 à 15 000 ans, ce qui en fait une des premières plantes mises en culture par l’homme. Le travail de sélection mené pendant des siècles pour obtenir un légume toujours plus gros et à la chair toujours plus goûteuse a permis de développer des centaines de variétés.

Citrouille, turban d’Aladin, Butternut, poivrée, Blue Hobbard, spaghetti, chacune a sa texture et son goût particulier.

1001 FAÇONS
La façon la plus courante de préparer les courges est en potage, réconfortant à souhait. Pour varier pendant l’automne et l’hiver, on peut changer la variété qu’on utilise, ajouter des épices différentes comme de la cardamome, du carvi ou du curcuma, ou bien ajouter du lait de coco ou du yogourt nature à notre préparation pour la rendre plus crémeuse.

La plupart des courges peuvent également être préparées en purée. Rôties au four et écrasées avec un peu d’huile d’olive, du sel et du poivre, elles remplacent à merveille les éternelles patates pilées. On peut d’ailleurs toujours les utiliser de la même façon que les pommes de terre, au four, gratinées ou dans un plat braisé.

Pour vraiment sortir de l’ordinaire, on profite de la texture naturellement crémeuse de la Butternut et on l’inclut à un risotto, donnant du même coup à ce classique italien une belle couleur automnale. Ou bien on l’ajoute à nos omelettes ou nos quiches pour les adoucir.

Et si on est ambitieux, on se lance dans la fabrication de gnocchis maison. Ces petites pâtes simples à réaliser cuisent en quelques minutes à peine dans l’eau bouillante et se servent avec une simple sauce tomate ou un filet d’huile.

Pour les réaliser, il suffit de cuire au four 1,1 kg de courge et d’en écraser la chair avec deux œufs. On incorpore ensuite lentement 2 tasses de farine, ou un peu plus, pour obtenir une texture ferme, et on forme des boudins d’environ 1,5 cm de diamètre. On peut ensuite couper ceux-ci en gnocchis d’environ 1 cm et le tour est joué.

OPTION SANTÉ
Économiques, les courges sont également un choix judicieux pour notre santé. Riches en antioxydants, elles sont également une bonne source de vitamines A, B2, B6 et K, et de potassium, en plus de contenir des minéraux comme le cuivre et le manganèse.

On y trouve aussi du fer et de la vitamine C, qui facilite son absorption par le système digestif.

Puisqu’on utilise souvent les courges pour remplacer des féculents comme la pomme de terre ou les pâtes alimentaires, elle est également un bon choix minceur.

En effet, la courge-spaghetti contient cinq fois moins de calories que les pâtes de blé. Pour ceux qui ont tendance à la mettre de côté à cause de son temps de cuisson plus long, on peut aussi la cuire au four micro-ondes en seulement 10 à 15 minutes. Il suffit de la piquer en plusieurs endroits avec une fourchette et de l’y mettre entière, en la retournant fréquemment pendant la cuisson.

L’automne est le moment idéal pour faire des réserves de courges, puisque celles-ci peuvent se conserver facilement pendant plusieurs mois, en autant qu’elles soient dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière.

Le Québec et l’Ontario sont les plus grands producteurs de courge au Canada.

(Photo: TC Media – Denis Germain)