De nos jours, il est aisé de trouver une foule d’informations sur à peu près tous les sujets possibles en quelques clics. Le domaine légal n’y fait pas exception. Il n’en demeure pas moins qu’il faut éviter de se fier aveuglément à l’information ainsi récoltée. Cette information se base-t-elle sur le droit québécois ? Le droit de chaque état étant distinct, l’information et les formulaires basés sur le droit d’un autre pays ne seront probablement d’aucune utilité au Québec. L’information est-elle fournie par des juristes ? On se méfiera des conseils juridiques rapportés par une personne sans formation juridique comme on en retrouve par exemple sur divers forums d’échanges.

Voici donc quelques sources d’information légale que je vous recommande :

  • educaloi.qc.ca Très complet, ce site présente de l’information juridique sur une foule de sujets qui touchent la vie quotidienne : mariage, enfants, divorce, testaments, successions, consommation, travail, etc.
  • cnq.org La Chambre des notaires du Québec offre également des capsules juridiques concernant les domaines principaux de la pratique notariale : immobilier, successions, testaments, etc.
  • lacopropriete.info Site élaboré et mis à jour par divers ordres professionnels dont la Chambre des notaires du Québec et le Barreau du Québec. En plus de vulgariser des concepts applicables à la copropriété divise (condos), une section permet au public de poser des questions auxquelles un expert du domaine répondra rapidement.

Soulignons également que de plus en plus de juristes québécois tiennent un blog sur des sujets plus poussés. Par exemple http://blogue.soquij.qc.ca/

Finalement, il ne fqtq80-gyTVVOaut pas oublier que même la bonne information légale peut être mal interprétée.Le droit étant fait d’exceptions, les faits d’une affaire particulière influenceront l’application de la loi à chaque cas.Votre notaire, étant conseiller juridique, demeure votre source privilégiée d’information légale.