La cuisine est probablement LA pièce de la maison qui cause le plus de maux de tête… et d’estomac ! Manque de rangement, d’espace de comptoir, difficulté à s’organiser et à se déplacer avec fluidité, etc. En plus, elle est la pièce où nous passons de longues heures à cuisiner, nettoyer, planifier les menus. Enfin c’est souvent là où la visite se réunit lors des fêtes. Voici quelques stratégies, qui ne vous laisseront pas sur votre faim et qui vous permettront d’adapter votre cuisine à vos besoins pour la rendre plus fonctionnelle.

DES ARMOIRES PLEINES À CRAQUER
La rénovation complète d’une cuisine peut s’avérer onéreuse et compliquée. Si vous décidez de remettre à plus tard ce projet, mais que vous désirez tout de même améliorer la fonctionnalité de votre cuisine, vous pouvez le faire en maximisant l’espace déjà présent dans vos armoires. Plusieurs types de systèmes de rangement se vendent dans les magasins à grande surface. Autrement, ajoutez simplement des tablettes. Ainsi, vous utiliserez, au centimètre près, tout l’espace disponible. Pour ce qui est du garde-manger, des tiroirs coulissants peuvent être ajoutés. Les aliments casés à l’arrière sur les tablettes ne seront plus oubliés et on évite de se blesser en s’étirant pour chercher une conserve.

DU RANGEMENT, DE LA TÊTE AUX PIEDS
Si vous décidez de rénover votre cuisine ou si votre cuisine est assez récente, vous pouvez ajouter du rangement en exploitant l’espace au-dessus et en-dessous des armoires. Ces racoins trop souvent perdus peuvent s’avérer précieux pour y ranger des objets utilisés moins souvent.

ACCROCHEZ-VOUS!
Dans la cuisine, plusieurs instruments peuvent être accrochés de différentes façons dans la pièce. En plus de libérer de la place dans les tiroirs et armoires, ces instruments s’avèrent souvent plus accessibles en étant accrochés. Une crémaillère servira à accrocher les casseroles et ustensiles de cuisson, alors qu’un mur de rangement pratique permettra de libérer tant d’espace ailleurs. Sur la face intérieure des portes d’armoires, de petits instruments (ex. : cuillères et tasses à mesurer) peuvent être accrochés, ou encore des paniers contenant différents objets peuvent y être collés.

DES COMPTOIRS, ENCORE ET ENCORE…
Si vous vous apprêtez à rénover votre cuisine, il peut être intéressant de faire un petit exercice de « gymnastique cuisinistique ». Ce terme loufoque inventé de toute pièce signifie de remanier et de réorienter les différentes composantes (appareils, comptoirs, évier, etc.) de votre cuisine pour tenter d’optimiser les espaces de rangements, de comptoir et l’ergonomie de la pièce. Lors de cet exercice, pensez à ajouter un ilot, à vous procurer une hotte micro-ondes pour libérer de l’espace de comptoir, à intégrer une surface de préparation rétractable, etc.

Malgré ces petits trucs, vous avez toujours du mal à aménager votre cuisine pour la rendre plus fonctionnelle ? Pensez à contacter un(e) spécialiste en décoration (décorateur, designer intérieur). Ces professionnels offrent des services souvent plus abordables qu’on le pense. Ils pourront vous faire sauver beaucoup de temps et d’énergie, pour qu’enfin votre cuisine vous redonne l’eau à la bouche!

Crédit photo : Houzz